Arthur

Valentin

Arthur B. n'est pas la vraie identité du chanteur et flûtiste des Dazzling Spotlights. En effet, après avoir été témoin de l'assassinat de son ours en peluche par son petit frère alors qu'ils étaient tous deux enfants, il est entré dans le programme de protection des témoins de la police fédérale absurdienne. Après avoir passé quelques années en Absurdia pour apprendre la flûte et l'écriture poétique, il est allé habiter non loin des trois autres membres du groupe, en se jurant de ne jamais repartir pour Absurdia. Mais il semblerait que le destin (ou le Roi Spoty) avait d'autres plans pour lui, des plans impliquant un flûtiau, des betteraves rouges et du jus de mots en conserve.

Selon la légende, la musique des Dazzling Spotlights serait composée à l'orgue barbare par le Roi Spoty lors de crise d'électropilepsie, puis arrangée et retranscrite par Valentin C. Ce qui est sûr, c'est que c'est bien le guitariste/chanteur qui amène les morceaux au reste du groupe. On sait peu de choses de Valentin C. : une photo datée de 1875 le montre chassant la baleine dans le désert de Gobi, chose relativement difficile, surtout si l'on considère qu'il n'était probablement pas encore né à l'époque. Il aime le tricot et déteste le lait en poudre.

Clement

Quentin

Clément P., bassiste émérite des Dazzling Spotlights, a connu son premier accident d'avion à 2 ans et 3 semaines (accident qu'il avait d'ailleurs lui-même provoqué en se faisant passer pour le pilote de l'avion précédemment cité). Cela dit, ce fut le deuxième accident qui changea véritablement sa vie, précipitant sa rencontre avec le Roi Spoty. Il est le frère de Quentin P. et on dit même qu'ils ont été élevés ensemble. Ses passe-temps principaux, outre la basse et l'achat de basses, sont le palet et l'apnée souterraine.

Quentin P. est sans nul doute le membre le plus renommé des Dazzling Spotlights, contrairement aux préjugés habituel sur les batteurs. Il fabrique sa première batterie à 5 ans en utilisant des ballons de baudruche pour les peaux, faisant ainsi la première page de Drums Magazine. Il vole ensuite de succès en succès : Prix Nobel de la Paix en 1990 pour être né, Médaille d'Or du Mérite option solfège en 2000, Certificat d'Aptitude Internationale à la Reconstruction Alchimique en 2005... Il est le pivot rythmique du groupe et n'hésite jamais à envoyer quelques coups de baguette bien sentis, sur ses cymbales ou sur les autres membres du groupe. Sa couleur préférée est le camembert.